• JOSÉ CRESPO

Du sport oui mais lequel?

Dernière mise à jour : 16 juil. 2020

Le choix est large.


Vous devez faire votre choix par rapport à une multitude de données :

  • sport collectif

  • sport individuel

  • sport d'intérieur

  • sport d'extérieur

Vous avez besoin d'être encadré par un coach? Vous pouvez ou préférez vous débrouiller seul?


Il est important que vous vous sentiez bien dans votre choix.


Le sport collectif en salle ou en extérieur d'ailleurs vous rapprochera d'un maximum d'individus : entre vos coéquipiers, vos coachs, les bénévoles de club, les soirées organisées par celui-ci vous feront rencontrer un maximum de personnes, si c'est ce que vous recherchez.

Le sport individuel, athlétisme, tir à l'arc, cyclisme, natation, de combat vous procurera tout autant de rencontres, mais pour vos résultats vous ne pourrez compter que sur vous-même.

Il existe également des activités du type course à pieds "hors stade" avec des compétitions de 5km, 10km, 21km ou marathon 42,125 km. Ou encore les trails avec des distances de 5 ou 6 km pour commencer, jusqu'aux ultra-trails comme celui du Mont Blanc (UTMB) avec ses 180km.

Il existe également des sports combinés comme le triathlon (natation, cyclisme, course à pieds) ou le swimrun (sport en binôme natation/course à pieds) qui émerge depuis déjà au moins 10 ans.

Au début, on se prend au jeu de courir tous les dimanches (si on part sur de la course à pieds). Après quelques semaines, on recherche un second créneau pendant la semaine et le plaisir commence à venir. Après vous allez entendre parler d'un 10km pas loin de chez vous à la machine à café du bureau et vous recherchez des plans d'entrainement sur internet. A cette étape d'autres ont déjà franchi la barrière de l'inscription dans un club d'athlétisme.

La suite logique serait d'augmenter les distances, ou d'améliorer le chrono. Certains passeront à d'autres disciplines, assez proches, le trail en pleine nature dans des chemins, certaines fois très humides et gras. L'ambiance est souvent festive et il y a dans l'air comme une entraide ; les gens se tapotent sur l'épaule en se doublant ou s'encouragent quand l'un d'entre eux est "dans le rouge".


Le marathon, grande question, pourquoi faire un marathon?

Le prestige? La destination : Paris, New York, Boston, Madrid,...

Chacun y trouvera son compte, sa raison de préparer une telle course.

On peut continuer loin avec les possibilités de courses extrêmes, ou évoluer dans une activité nouvelle ou différente comme le triathlon. Bon, là faut s'organiser, et il faut prévoir un petit budget mais franchement, c'est réalisable avec des sites d'occasion ou un voisin qui n'utilise plus son vélo de course dans son garage. Il faut savoir nager un minimum (en matériel une combinaison car à 13 degrés l'eau est fraîche), un vélo de route plus ou moins équipé et une paire de chaussures adaptée à la course à pied. Un peu d'échange avec d'autres triathlètes ou de la documentation sur internet ou revues et c'est partie.

Après votre premier "tri" accompli, vous ne penserez qu'au prochain. Il existe plusieurs distances (S, M, L, Ironman) à vous de voir jusqu’où vous désirez pousser votre corps.

Bon là, par contre il faut du temps pour s’entraîner car déjà une séance dans chaque discipline cela en fait 3 dans la semaine, voire 6 si vous désirez doubler, il faut être en capacité de le faire.


En fait, ce que je veux vous dire, c'est que vous devez vous prendre en charge, vous écouter et connaitre vos capacités physiques et jusqu'où vous pouvez aller.

Il est possible que la course à pied vous suffise, le club de handball de votre quartier ou de votre ville. L'entrainement est à adapter à vos horaires de travail, votre vie de famille et votre BIEN-ÊTRE, c'est primordial.

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout