top of page

Un repas post-compétition



Ce n'est pas parce que l'on est sportif que nous devons systématiquement punir notre organisme après nos compétitions avec des repas lourds, riches en acides gras saturés, et en glucides simples par un "MacDo" un "Kebab" ou un "Panini" en ville ou au bord de l'autoroute, et je ne vous parle pas d'alcool...


Vous connaissez sans doute le syndrome de post-combustion qui consiste à continuer à brûler des calories encore après la compétitons, et il peut durer 30 minutes à 2 ou 3 heures selon l'intensité, la durée de la compétition subie.

Ceci dit, il existe plusieurs types de récompenses que vous pouvez offrir à votre organisme, et cette recette en fait partie.


Ingrédients :


-100g de riz cru à risotto

-1/2 blanc de poireau

-1 gousse d'ail

-1 échalotte

-100g d'émincé de blanc de poulet

-1 filet d'huile d'olive

-1/4 de cac de gingembre

-Sel et poivre

-1 L de bouillon composé avec un un cube de légumes

-1 belle poignée de mache


Préparation :


Ciseler l'échalotte, l'ail, le poireau et jeter le tout dans une casserolle après avoir fait chauffé l'huile d'olive.

Faire bouillir le bouillon avec le gingembre.

Qaund l'échalotte devient translucide, ajouter le riz. Le faire revenir jusqu'à ce qu'à son tour il devienne translucide et ajouter une louche de bouillon. Remuer jusqu'à ce quele liquide soit absorbé par le riz. Continuer jusqu'à ce que le riz soit comestible à votre gout et termier avec l'émincé de blanc de poulet.

Rectifier l'assaisonnement à votre guise

Et régalez-vous vraiment cette fois ci!


Vous avez besoin d'un professionnel de l'alimentation spécialisé dans la prise en charge de sportifs?

Vous êtes tombé sur celui qu'il vous faut.

Je vous invite à me poser les questions dont vous avez besoin ICI pour me faire confiance.


A très vite



8 vues0 commentaire
bottom of page